accueil                                                                                                                                   table

LATHAKH

ed.2018

Chap.1 à 5

 

 

CHAP.1   -   Survol d'Alinstan

    Dans un cargo spatial survolant Taire, l'équipage assiste à des phénomènes inexpliqués, une menace de guerre ou simple mise-à-jour par le gouvernement Pof. Son personnel navigant composé de la capitaine Nathalie, de son capitaine en second : l'avatar Anthéaum Toll, ainsi que de Tat Potar pense à l'énigmatique apparition de la blockchain dans le nuage Taireux, mais LaPareille (le cargo) oriente vers une altération du mausolée du prophète Von-Vopt en bordure du désert d'Alinstan.
    Au cœur de ce désert réside la base secrète où trois démineurs subissent un conditionnement, instrumenté par une infirmière, Eury, qui s'occupe quatrièmement du savant mourant, l'Homme au Pou, ancien stratège de la construction de la base et de sa cryptographie. Par coïncidence ce génie avait rédigé un scénario qu'elle a découvert ; le psychohistorien Kelper qu'elle avait fréquenté dans le passé, y figure comme personnage central. Durant son travail, elle est saisie d'une transe hypnotique et adresse ce scénario par mail au Zénon Kelper concerné, dont Tat Potar reçoit copie.

CHAP.2   -   La lettre qui déclenche tout

    À la réception du courrier, Zénon Kelper se souvient de sa compagne Eury, quand lui débutait ses recherches, et elle ses études d'infirmière. Il lui expliquait alors les règles de la nomination des corps mises en action par Oedipe : le corps de ce dernier ayant disparu, la seule nomination des tyrans mettait les masses en hypnose. Tandis que Zénon sur Taire se remémore. Tat dans l'espace rejoint son bureau et prend connaissance de la copie du mail ; le mettant dans la nécessité de mettre à jour son analyse et la programmation de Toll.
    Potar est le psychanalyste de Kelper. Il ne l'a pas vu depuis longtemps car il effectue son analyse par l'interface de son clone avatar, Anthéaum Toll et, avec ce dernier ils sont en voyage spatial en direction de l'Une. Cette solution d'analyse à distance répond à l'agitation de Zénon - quand jeune psychohistorien il ne reconnaissait même pas une lettre qu'il avait écrite.

CHAP.3   -   Psychanalyse et Démocratie de l'avatar

    La réapparition de l'infirmière dans la vie de Zénon relance l'analyse et le traitement de la mémoire ancienne du psychohistorien. Tat Potar hésite sur la marche à suivre. Il arrête sa décision sur l'investigation du logiciel nommé APSO, que l'interface par laquelle il analyse Kelper, l'avatar Toll, a inventé et programmé sans qu'on lui ait demandé de le faire. Cette création spontanée rivalise en apparition inexpliquée avec la aBlock - cette dernière issue sans qu'on sache comment, de l'IA générale.
     Pour remonter dans la mémoire de la cure, Potar prend une dose de virtu (immersion dans la réalité virtuelle) dirigée par nam (le connecteur décrit dans Lascène). Il revit la période où l'avatar de Kelper lui avait parlé de Nath, ectogène qui l'avait recruté pour un voyage spatial. Dès cette époque, se souvient-il, la bande à Pof avait manifesté son hostilité vis à vis du logiciel d'Anthéaum, capable d'émuler une démocratie. Tat avait déduit que c'était moins les incontrôlables générations spontanées d'ordinateurs qui alarmaient Pof, que la révélation de la psychologie collective dans l'histoire.

CHAP.4   -   Rebours jusqu'à Zénon

   Deux points de vue se combinent : Tat l'analyste, qui voit la situation globalement : deux évènements ont coïncidé : une IA s'est mise à créer spontanément, et une ectogène par ailleurs est née. Deux phénomènes à priori sans rapports, mais leur rencontre sur un même navire établit un fait de premier ordre pour une psychanalyse. Pour déchiffrer cette coïncidence ( la naissance d'une ectogène et la génération spontanée du logiciel, APSO ), Tat remonte à l'histoire de Zénon.
   De son point de vue la capitaine, l'ectogène Nathalie qui observe les raisonnements de l'analyste, une IA peut être capable de créer par elle-même, voire d'exister, mais depuis qu'elle a appris qu'elle est née d'une machine, son manque de mère lui interdit de le penser sans équivoque. Elle s'adonne donc à la cybernétique qui voit le futur à rebours (feed-back) et sa logique fait cas des prophéties de Science-Fiction. Sa spécialité de pensée arrière, aura donc croisé, durant ses études, les papiers de Zénon - sans le connaître en personne. Ce chaînage arrière dans l'Inconscient l'aura menée à l'embauche de Toll, un avatar, mais dont un psychanalyste attaché donne la perspective de traiter, sinon résoudre résoudre l'équivoque.

CHAP.5   -   Passe par Eury

   La synthèse de Zénon qu'opère Anthéaum pour nourrir l'analyse de Tat, croise la préthèse que Nathalie opère dans l'espoir de retrouver sa mère par feed-back anticipé : elle a d'abord retrouvé les origines du psychanalyste Tat potar et comment il en était arrivé à employer un avatar, Anthéaum, pour collecter la mémoire de son analysant psychohistorien Kelper qui était proche de déchiffrer le complexe de son amoureuse quand apparurent les moyens de clonage.
   Par cette même opportunité, l'unité cybernétique Toll de Zénon Kelper, remonte sa mémoire jusqu'à la mère de ce dernier, laquelle avait commit un assassinat au Moyen-age ; personne n'ignore que l'authentique mère de Johannes Kepler allait sur la lune, quand son fils calculait l'orbite de Mars. De son côté l''anticipation de Nathalie rapporte l'évènement au Monde des  par Vopt, qui prophétise la technologie par clones. La surveillance de ces informations permet leur croisement, où Nathalie attache son espoir de pouvoir remonter à sa mère par Eury qui avait voulu tuer Zénon par amour. Elle écrit à l'infirmière.